L’insuline

L’essentiel à savoir :

Hormone sécrétée par les cellules du pancréas, l’insuline a un rôle essentiel dans la régulation de la glycémie. En effet, elle permet au glucose, issu de notre alimentation, d’être utilisé rapidement ou d’être stocké par notre organisme en fonction de ses besoins énergétiques. Elle permet aussi de réguler la glycémie lors des périodes de jeûne.

113-114-116

 

 


A quoi sert l’insuline ?

L’insuline est une hormone sécrétée par des cellules du pancréas : les îlots de Langherans. Elle a un rôle majeur dans la régulation du glucose.

L’insuline est fabriquée en fonction des apports nutritionnels et de l’activité physique, de sorte, qu’après le repas, sous l’influence de l’élévation de la glycémie (taux de glucose dans le sang), la sécrétion d’insuline est stimulée. Cela permet l’utilisation, par toutes les cellules, du glucose comme source d’énergie et cela permet aussi son stockage (dans les muscles, ou le foie), produit final issu de la digestion des aliments glucidiques. En constituant ces réserves de glucose, la glycémie peut baisser.
L’arrêt de la sécrétion de l’insuline par les cellules du pancréas déclenche un diabète insulino-dépendant.

Il faut donc substituer cette production d’insuline par des injections quotidiennes, que ce soit par seringue, stylo injecteur ou encore par pompe.

video_cps2_bleu

Retrouvez l’intégralité de la vidéo sur : “C’est pas sorcier


Les différentes insulines :

On distingue les insulines suivant leur délai et leur durée d’action : ultra-rapides, rapides, semi-lentes et lentes ou des mix (mélanges) rapides et semi-lentes.

Types d’insuline Délai d’action  Durée d’action Insuline
Les insulines rapides 30 min après l’injection environ 6 heures Umuline rapide, Actrapid, Insuman rapide
Les analogues rapides de l’insuline quasi immédiat environ 2 à 3h Humalog, Novarapid, Apidra
Les insulines lentes, d’action prolongée 1h après l’injection environ 12h Umuline NPH, Insulatard, Insuman basal
Les analogues lents de l’insuline d’action prolongée quasi immédiat de 18 à 24h Levemir, Lantus

L’action des insulines :

  • varie selon la zone et la profondeur de l’injection,
  • est ralentie par le froid,
  • est accélérée par l’activité musculaire ou par une élévation de la température corporelle (fièvre, bain),
  • est modifiée par les lipodystrophies.

Aussi, grâce aux progrès de la recherche pharmaceutique,  la durée et le délai d’action des insulines permettent de se rapprocher, de mieux en mieux, des schémas physiologiques d’absorption des glucides par l’organisme.

Dès lors, en fonction de l’âge de l’enfant, de ses habitudes et des circonstances de vie, de ses résultats d’équilibre glycémique (HbA1c, hémoglobine glyquée), le diabétologue proposera un schéma de traitement adapté.

Conservation de l’insuline :

L’insuline est assez résistante mais reste un produit biologique dont la qualité peut se dégrader dans le temps ou du fait d’une forte chaleur ou du froid, quelle que soit sa forme (flacon, cartouches, stylos injecteurs d’insuline, pompes).

L’insuline non entamée doit être conservée au réfrigérateur de préférence dans le bac à légumes, mais, en aucun cas dans un congélateur dont la température inférieure à 0°C détruirait de façon irréversible les propriétés hypoglycémiantes de l’insuline.
L’insuline entamée
peut être conservée à température ambiante plusieurs semaines. Comme l’insuline non entamée, elle ne doit jamais être mise en contact avec des températures inférieures à 0°C. Par ailleurs, des températures supérieures à 25°C/30°C ou une exposition  à la lumière peuvent réduire un peu son efficacité.

Un peu d’histoire …

  • En 1921, 4 chercheurs découvrent « à partir du pancréas d’animal quelque chose de mystérieux et qui, injecté à un chien diabétique, supprime tous les symptômes cardinaux de la maladie. »
  • L’histoire a retenu le nom du premier diabétique ayant pris ces préparations : Léonard Thompson, âgé de 14 ans, reçut le 11 janvier 1922 les premières injections d’extraits pancréatiques.
  • Les premières insulines étaient purifiées à partir de pancréas de bœuf et de porc. Depuis le début des années 80, les insulines sont synthétisées en laboratoire par des organismes génétiquement modifiés : ce sont les analogues de l’insuline.

Calculette

Consulter notre Calculette Nutritionnelle, qui vous donnera les apports recommandés pour votre enfant en fonction de son âge

×