Les produits sucrés

L’essentiel à savoir :

Contrairement aux sucres lents (féculents), les produits sucrés, riches en glucides simples sont très vite assimilés et digérés. Ils fournissent donc de l’énergie sur une très courte période, on les appelle sucres rapides. Les friandises, confitures, chocolat, sirops, miel et autres sucreries ont un faible intérêt nutritionnel et ne sont pas indispensables. Mais ils jouent au sein de notre alimentation, un rôle important au niveau du plaisir. 
En cas d’hypoglycémie, l’absorption d’un ou plusieurs morceaux de sucre reste le meilleur moyen de rééquilibrer la glycémie rapidement. 

bandeau_bonbons

 

Contrairement aux idées reçues, les produits sucrés ne doivent pas être bannis, sous risque de frustration. Il faut juste apprendre à les consommer occasionnellement dans le cadre d’une bonne gestion du diabète. 

Dès le plus jeune âge, et pour tous les enfants, il est important de ne pas introduire d’aliments trop sucrés et ne pas stimuler l’appétence pour les produits sucrés, habitude qui sera plus difficile à contrôler en grandissant, que l’on ait un diabète ou pas. 

 

Pourquoi en consommer occasionnellement ? 

Pour tous les enfants, la consommation de produits sucrés est à surveiller : elle contribue à la formation de caries dentaires et au développement de l’obésité. 
Leur consommation peut être conseillée lors d’une activité sportive, est elle indispensable pour le traitement des hypoglycémies. 

 

Quand les consommer ? 

Sans les interdire complètement, il parait judicieux de les consommer occasionnellement en fin de repas. 
En cas d’activité sportive, les produits sucrés peuvent trouver leur place en complément de féculents (biscuits/pain). En effet, durant l’effort, les fruits secs peuvent répondre aux besoins énergétiques à court terme pour l’organisme. 
L’absorption d’un ou plusieurs morceaux de sucre (en fonction du poids) reste le meilleur moyen de pallier une hypoglycémie. 

 
Equivalence produits sucrés *
10 g de glucides 1 cuillère à café de confiture, miel ou Nutella
30g de Chocolat noir (70% de cacao),
1 œuf Kinder surprise (attention aux matières grasses)
1 sucette
Bonbons : 2 chamallows, 2 fraises Tagada, 2 Carambar
 

20 g de glucides

1 cuillère à soupe de confiture, miel ou Nutella
1 Kinder bueno
 

*Ces équivalences sont des équivalences en glucides uniquement et ne tiennent pas compte des autres apports nutritionnels (matières grasses,…)

 

Attention 

La mention “sans sucres ajoutés” sur les emballages signifie que le produit peut contenir des sucres naturellement présents, sans ajout industriel.
Les produits “light”, contenant un édulcorant, ont souvent un goût sucré plus prononcé qu’un produit sucré normal et entretiennent l’envie de consommer sucré. De plus, l’appellation “light” ne signifie pas que l’aliment peut être consommé à volonté. Par exemple, 100g de chocolat light contiennent 35g de glucides et 100g de chocolat noir à forte teneur en cacao (plus de 70%), 32g de glucides ! 

De plus en plus discutés, les édulcorants sont à éviter. Qui plus est, souvent l’ajout de matières grasses vient compenser la diminution du sucre dans la composition des produits. 

 

Mieux vaut donc manger des aliments normaux en petite quantité et occasionnellement. 

Le conseil de la diététicienne

Les édulcorants sont à consommer avec modération : avec un pouvoir très sucrant, ils stimulent le goût pour les produits sucrés !

Calculette

Consulter notre Calculette Nutritionnelle, qui vous donnera les apports recommandés pour votre enfant en fonction de son âge

×